Quelle débroussailleuse choisir en 2024 guide d’achat pour faire le bon choix 

La question casse-tête qui revient : « Quelle débroussailleuse choisir » ? Cette question n’est pas si compliquée tant que vous savez quoi regarder. Cet article va vous donner tous les éléments indispensables pour vous aider dans ce choix. Mais si définir les composantes de qualité d’une débroussailleuse semble incontestable, déterminer pour quelle utilisation cet outil se destine apparaît tout aussi essentiel.

Quelle débroussailleuse choisir pour travailler un espace avec une herbe haute

La débroussailleuse est une machine polyvalente équipée d’un moteur thermique ou électrique. Cet appareil devient évident pour tous les jardiniers et les professionnels qui souhaitent entretenir des jardins et parcs.

La débroussailleuse ressort comme l’outil idéal pour :

  • Délimiter
  • Faucher
  • Couper
  • Broyer

Et cela pour tous les types d’herbes et de broussailles.

Contenus afficher

La question se pose toujours, quelle débroussailleuse choisir ?

Pour répondre à cette question, ce guide s’adresse aux particuliers, mais aussi aux paysagistes et jardiniers professionnels. Notre but apparaît dans l’aide apportée au plus grand nombre pour déterminer la débroussailleuse adaptée en fonction du travail.

Nous allons revenir sur les points essentiels à prendre en compte. Depuis la nature de l’activité, jusqu’aux notions à contrôler et point à observer sur l’appareil. Nous passerons aussi bien sûr par quelques fabricants à privilégier pour ne pas se tromper.

 

Quelle débroussailleuse choisir pour chaque utilisateur ?

À première vue, il existe deux catégories d’utilisateurs de la débroussailleuse. En fonction des travaux et de la fréquence d’emploi, le choix apparaît différent pour chaque utilisateur.

 

Quelle débroussailleuse choisir pour un professionnel ?

En premier lieu, nous trouvons les professionnels qui souhaitent surtout un matériel fiable et de surcroît, durable. D’une façon générale, le professionnel recherche ce type de critère.

Une machine qui tombe régulièrement en panne s’avère toujours désagréable en plein chantier. Cette situation occasionne une perte de temps et engendre aussi une baisse financière. Pour un artisan, ce paramètre ne doit pas se produire.

Ne croyez pas que les professionnels visent en général les débroussailleuses puissantes. Effectivement, en fonction des travaux de débroussaillage et d’entretien à réaliser, l’artisan possède au moins 3 machines.

La moins puissante du trio possède un minimum de 1100 W pour des interventions spontanées sur de petites surfaces et bordures.

Une seconde de puissance moyenne d’environ 1400 à 2000 Watts et de poids raisonnable permet d’exécuter des finitions en bordure et du débroussaillage dans l’herbe plus dense et formation ligneuse.

La dernière possède des qualités spécifiques pour entreprendre une fauche sur les grandes surfaces d’herbe :

  • Haute
  • Dense
  • Epaisse
  • Ligneuse
  • Difficile

Le plus important apparaît surtout dans la confiance qu’un professionnel puisse avoir dans la fiabilité et la durabilité de son matériel.

 

Quelle débroussailleuse choisir pour un particulier ?

Ensuite, nous avons la deuxième catégorie d’utilisateur, les particuliers. Un particulier va concentrer sa recherche en fonction d’un besoin immédiat et limité à une configuration de travaux, celle de son terrain.

Certaines personnes possèdent un jardin de petite dimension et de surcroît entretenu régulièrement avec une tondeuse. Dans ce cas, l’emploi d’un coupe-bordure peut remplir la tâche.

D’autres cherchent plus de puissance puisque leur propriété dépasse les 1500 m² et plus. Prenons l’exemple d’un centre équestre par exemple avec des kilomètres de longueur linéaires. Les chevaux participent à une partie du labeur, mais ne remplacent pas l’intervention de l’homme. Ainsi, les configurations de chantier peuvent se dénombrer indéfiniment.

Quelle débroussailleuse choisir pour un particulier dépend donc de son besoin pour l’entretien de son terrain.

A-t-il besoin d’un matériel d’excellente qualité ? Oui, bien évidemment. La fiabilité apparaît tout aussi importante puisqu’une débroussailleuse qui ne tombe pas en panne au bout de 5 utilisations, ça fait plaisir !

En somme, choisir une débroussailleuse de qualité (donc fiable), compétente et durable, devient essentiel pour un artisan comme pour le particulier.

 

Dis-moi quel utilisateur tu es, je te dirais quelle débroussailleuse choisir

Comme nous l’avons précédemment vu, dans le cadre d’une activité professionnelle, un artisan recherche 2 à 3 débroussailleuses. Pourquoi ? Leur activité les confronte à une diversification de chantier beaucoup plus importante que le particulier. L’artisan intervient sur tout type de travaux d’espace vert.

A contrario, dans un contexte d’utilisation domestique, « le besoin » s’avère l’élément indispensable à prendre en compte.

Le particulier ne peut pas s’offrir le luxe (dans la généralité) d’acheter plusieurs débroussailleuses. C’est pour cette raison principale que la réflexion du « besoin » devient essentielle. De cette question du besoin en découlent trois autres sous-jacentes tout aussi cruciales.

  • Premièrement, répondez à quel type de végétation vous vous confrontez.
  • Ensuite, déterminez la surface du terrain ou du jardin que vous devez entretenir.
  • La dernière correspond à la fréquence d’utilisation, de telle manière à définir le nombre de fois où vous allez employer votre débroussailleuse dans la saison.

Par conséquent, à la réponse de ces trois interrogations, vous devriez vous trouver en mesure d’identifier quelle débroussailleuse choisir !

Pour répondre à ces trois questions, voici plusieurs hypothèses de travail à considérer. Elles vont vous permettre de mieux cibler la gamme de débroussailleuses dans laquelle investir.

Cependant, ces exemples apparaissent pour vous aider, mais restent des illustrations et s’inscrivent dans des hypothèses. Effectivement, vous dire que pour travailler une surface de 500 m² l’emploi d’un coupe-bordure s’avère plus adapté apparaît ridicule. Vous allez comprendre le pourquoi de cette réflexion dans le paragraphe qui suit.

 

Les hypothèses pour définir quelle débroussailleuse choisir

Avant toute chose, votre projection sur vos travaux futurs devient l’objectif principal en tant que particulier. Votre but devrait s’orienter en finalité vers seulement des travaux d’entretien.

Ainsi, pour débuter, imaginons un espace de 500 à 1000 mètres carrés entretenu régulièrement avec une tondeuse. Le travail à la débroussailleuse consiste ici essentiellement à de l’entretien en bordure d’obstacles (mur, grillage, massif…). Alors, un modèle électrique ou thermique inférieur ou égal à 1200 watts peut tout à fait convenir.

Travailleur avec débroussailleuse à dos

Maintenant, dans l’hypothèse où cette surface se trouve envahie de façon majoritaire d’herbes hautes, un modèle de débroussailleuse de 1500 à 2000 W apparaît plus adapté.

Si l’on suppose maintenant que la zone est en friche, envahie de ronces, tige ligneuse avec de jeunes ajoncs, n’achetez pas une débroussailleuse de 3000 W en vue de réaliser les travaux ! Cette machine sera lourde et votre objectif final est de faire de l’entretien. Alors, voilà pourquoi il devient ici beaucoup plus intéressant de louer une débroussailleuse. Dégagez le maximum puis semez de l’herbe et là, envisagez l’achat d’une débroussailleuse.

Effectivement, un premier passage avec un outil puissant vous permettra de nettoyer l’espace. De plus, vous ferez l’économie de l’acquisition d’une machine moins pratique par la suite pour réaliser du simple entretien.

 

Quelle débroussailleuse choisir pour les grandes surfaces ? 

Pour des surfaces de 2000 mètres carrés jusqu’à 5000 mètres carrés, les mêmes questions se posent. Cependant, avec de plus grands espaces, il est fort possible qu’il y ait de la diversité dans les travaux. Bien souvent, la débroussailleuse répond au besoin entre le simple entretien de jardin et le travail de débroussaillage à proprement parler.

Dans ce cadre, un outil polyvalent capable d’accomplir les deux s’avère pertinent. C’est dans cette situation que le choix devient plus délicat à définir.

Nous vous conseillons de vous diriger vers une débroussailleuse qui n’excède pas les 8 kg.

Ce qui apparaît déterminant à comprendre, c’est que plus la surface va augmenter et plus les longueurs linéaires vont elles aussi croître. Dans ce cadre, la puissance importe peu, mais la qualité de la débroussailleuse oui.

Effectivement, l’outil doit pouvoir fonctionner pendant plusieurs heures et cela de façon régulière. Ce qui introduit la dernière question importante à se poser.

 

Fréquence d’utilisation de la débroussailleuse

La fréquence d’utilisation d’un outil se réfléchit en amont. Effectivement, l’artisan professionnel des espaces verts utilise ses débroussailleuses lors de longues périodes plusieurs fois par jour.

Il s’avère donc essentiel que ses outils puissent fonctionner de façon fiable et durable. Nous avons l’impression d’enfoncer une porte ouverte !

Pourtant, ce point est couramment négligé. Non pas par le professionnel bien sûr, mais par les particuliers.

L’objectif de monsieur tout le monde est d’acquérir à tort, du matériel bon marché. Pensant réaliser des économies, bien évidemment. Il ne sert à rien non plus d’acheter du matériel de qualité professionnelle hors de prix pour employer sa débroussailleuse cinq à sept fois dans une saison.

Néanmoins, les débroussailleuses à tout petit prix ne sont pas toujours les meilleures affaires. Ce que nous voulons vous dire est que parfois, même très fréquemment d’ailleurs, rajouter à son budget de départ 100 € à 200 € apparaît plus bénéfique sur le long terme.

De plus, se tourner vers des marques qui ont fait leurs preuves de fiabilité et de durabilité vous feront gagner dans le temps. ECHO, HUSQVARNA, STIHL, KAWASAKI et encore WOLF, DOLMAR et bien d’autres ont démontré leur pertinence auprès des professionnels. 

Ne pensez pas inabordable le budget d’acquisition de ces marques . En effet, cette idée reçue se vérifie généralement dans les comparatifs. Ces grands noms proposent des débroussailleuses abordables avec la même exigence de fabrication et de choix des matériaux pour toute leur gamme.

Maintenant que les contextes et hypothèses de chantier sont posés, observons les particularités qui vont vous permettre de savoir quelle débroussailleuse choisir.

 

Quelle débroussailleuse choisir en terme de Confort de travail ?

Le confort de travail à la débroussailleuse apparaît comme essentiel si l’on intervient de façon régulière avec ce type d’outil. Effectivement, les professionnels des espaces verts qui utilisent fréquemment une débroussailleuse comprennent très bien de quoi nous voulons parler.

Les publicités marketing des marques qui annoncent des machines légères qui annulent la difficulté du travail nous font bien marrer. Il devrait lâcher leur stylo pour aller se farcir pendant plusieurs semaines quelques milliers de m² avec une débroussailleuse.

Le travail à la débroussailleuse est loin de tout repos. Cette raison doit vous amener à observer certains points pour pouvoir limiter au maximum les traumatismes et les efforts.

 

Les vibrations

Pour nous, le confort de travail passe par la réduction des vibrations. Celles-ci apparaissent principalement à partir de deux organes sur la débroussailleuse. Il y a donc les vibrations dues au fonctionnement du moteur, qui sont majoritairement plus importantes sur un modèle thermique que sur un moteur électrique. Ensuite, il y a la vibration due à la rotation de l’axe de transmission et de l’outil de coupe.

Il est dès lors essentiel que ces éléments soient de qualité supérieure lorsque l’usage de la débroussailleuse est prévu pour de longues périodes de travaux.

Les systèmes où les mécanismes employés pour diminuer les vibrations sont là pour augmenter le confort d’utilisation. Leur objectif est donc de réduire la fatigue au travail et les maladies professionnelles.

Effectivement, les vibrations d’un outil peuvent causer sur le long terme différents symptômes. La perte de sensibilité dans les doigts, le fourmillement et même l’arrêt de la circulation sanguine sont des maladies professionnelles aujourd’hui reconnues.

Pour les symptômes, vous trouvez la maladie de la main ou du doigt blanc « phénomène de Raynaud », perte de sensibilité, perte de la force, kyste des os des doigts et du poignet. Certains de ces symptômes sont hélas irréversibles dans le temps et nuiront à votre vie sociale. Il apparaît donc évident que les professionnels qui utilisent régulièrement ce type de machine soient vigilants à ce paramètre. 

Pour aller plus loin sur le sujet, voici un lien vers le centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) des plus instructif.

 

Le type de poignée, brancard en U ou poignée en demi-cercle ?

Pour manipuler une débroussailleuse, deux types de poignée apparaissent sur l’appareil. Ainsi, la débroussailleuse s’équipe d’un guidon comme sur un vélo ou d’une poignée en boucle. L’important est de bien distinguer l’utilité des deux systèmes.

 

Guidon de type U

Le guidon est généralement plus adapté pour les travaux de longue durée. De même, son emploi sur de grands terrains s’avère plus efficace en termes de maniement et de fatigue. 

Ainsi, pouvoir balayer avec un mouvement de va-et-vient en ayant les deux mains écartées et dans l’axe du corps favorise un effort moins conséquent que la poignée en boucle. Comme la débroussailleuse est suspendue au point d’accrochage du harnais, la sollicitation des bras apparaît essentiellement pour guider la débroussailleuse.

 

La poignée en boucle

La poignée en boucle ou de type C, en arc de cercle, facilite la manipulation de la débroussailleuse en termes de précision. Son emploi devient idéal pour l’éclaircissement des petites surfaces, des massifs à fleurs, et tout autre élément qui risque d’être abîmé. Néanmoins, cet exercice est réalisable avec un guidon.

La différence majeure apparaît lorsque l’on veut retourner l’appareil pour dresser une bordure.

L’inconvénient principal de la poignée en boucle se trouve dans le fait que l’outil est majoritairement supporter à la force des bras. Leur positionnement favorise les tensions musculaires puisque leur posture en rien naturelle demande déjà un effort.

Si vous estimez que votre travail n’excède pas plus d’une heure d’activité et cela de façon non répétée, la poignée en boucle est une option intéressante. Pour une durée supérieure de travail, privilégiez le brancard en « U ».

Cela reste bien sûr un avis et ne doit pas être pris comme une vérité absolue.

 

Les éléments à observer pour choisir une débroussailleuse

L’observation des différentes parties va vous permettre de définir plus justement quelle débroussailleuse choisir.

 

Les organes de commande

Nous considérons les différents organes de commande comme les éléments à manipuler pour pouvoir mettre en mouvement l’outil de coupe et pour le démarrage de la débroussailleuse.

Sur les modèles thermiques, le démarrage du moteur passe par une action avec un lanceur. Les fabricants modifient continuellement ces systèmes afin de limiter au maximum le traumatisme de l’épaule à l’effort. Ainsi, des mécanismes de prétension du ressort ou les systèmes de décompression sont améliorés pour limiter les risques dus à la répétition des gestes.

Sur les modèles électriques, le problème ne se pose pas. Connecter votre batterie devient le seul geste de l’opération. Vous ne risquez même pas de vous faire électrocuter.

Il nous reste la poignée de maintien et de commande des gaz. Leur ergonomie doit vous offrir du confort et participe également à l’amortissement des vibrations. Les poignées en plastique dur doivent vous alerter sur l’inconfort qu’ils vont vous apporter.

La manipulation du contacteur marche/arrêt doit elle aussi être simple. Prenons l’exemple de la débroussailleuse  FS 55 STIHL pour ne pas les nommer. Certains de ces modèles sont équipés d’un contacteur à poussoir pour couper le moteur.

quelle débroussailleuse choisir en fonction de la commande marche/arrêt d'une poignée

Dans certaines situations de danger, son accessibilité peut-être problématique contrairement au contacteur avec un bouton en saillie proposé aussi par STIHL.

Contacteur marche/arrêt sur une poignet de comme de débroussailleuse Stihl

La manipulation peut s’exercer plus aisément et avec n’importe quelle partie des doigts, du bras ou du pied, en fonction des circonstances.

Plus les organes de contrôle et de mise en fonction sont facilement maniables et plus votre sécurité se trouve assurée.

 

Arbre et axe de transmission

L’arbre de transmission ainsi que l’axe de transmission sont des organes de la plus haute importance

L’arbre de transmission apporte la rigidité suffisante pour intervenir dans la végétation sans déformation permanente. Plus le diamètre augmente et plus il est en mesure d’accomplir sa tâche sans se déformer.

Cependant, rappelons que la déformation à l’effort peut être vue comme une qualité tant que cette déformation participe à la sécurité de l’appareil.

Ce qui apparaît dommageable est une déformation qui ne permet pas à l’arbre de revenir à son état initial.

Bien évidemment, aussi résistante que puisse être une structure, si vous employez l’outil de façon inappropriée, la résistance prévue à l’effort ne jouera pas son rôle.

L’axe de transmission est l’organe qui permet le transfert de l’énergie du moteur vers le renvoi d’angle. Si son diamètre apparaît important, la matière qui le compose l’est d’autant plus. Les aciers trempés ou les alliages de qualité supérieure sont à privilégier.

 

Le renvoi d’angle

Cet élément de la débroussailleuse est tout aussi essentiel puisqu’il modifie l’angle de rotation de l’axe de transmission. Positionnée entre l’axe de transmission qui transmet la force du moteur et l’outil de coupe qui supporte les contraintes à l’effort, sa compétence doit être indiscutable pour assurer son rôle d’intermédiaire. 

Le renvoi d’angle participe également à démultiplier l’effort de l’outil de coupe. Nous citerons la qualité de la transmission « High Torque », un renvoie d’angle breveté par la marque ECHO.

 

Spécificités techniques du cylindre de la puissance et du couple

La cylindrée d’un moteur s’évalue en centimètres cubes (cm³). Il donne une indication sur la puissance de la débroussailleuse. Ainsi, plus la cylindrée est élevée et plus la puissance augmente ce qui permet à l’appareil d’intervenir sur une végétation plus difficile.

D’autant que plus la puissance est élevée et moins la rotation de l’outil de coupe est ralentie à l’effort.

Le couple correspond à la capacité du moteur à maintenir sa vitesse malgré la résistance engendrée par la pénétration de l’outil de coupe dans la matière. Le couple prend son origine dans le moteur et se trouve amélioré par le renvoi d’angle en fonction de sa technologie.

La puissance et le couple sont donc deux paramètres importants pour réaliser des coupes nettes.

 

Capacité du réservoir d’essence

Il va sans dire qu’un réservoir plus important vous permet aussi plus d’autonomie. Un réservoir plus grand s’avère donc plus adapté pour les travaux prolongés. La contrepartie d’un réservoir plus volumineux se répercute sur le poids global.

De façon générale, la capacité des réservoirs est comprise entre 0,6 litre et 1 litre 5.

Lorsque vous regardez une fiche technique, le poids d’une débroussailleuse se donne le réservoir vide et sans outil de coupe. Pour connaître le poids total, additionner le poids à vide avec le volume du réservoir. Sachez néanmoins que la densité de l’essence est inférieure à 1 et ainsi, 1 litre d’essence à un poids d’environ 800 grammes.

 

Lame ou fil

L’action d’une lame ou d’un fils est bien différente. Sur les coupe-bordures de façon générale, l’emploi du fil est privilégié. L’utilisation d’une lame sur ce type d’appareil apparaît dans les gammes de coupe-bordures plus élevées.

Distinguons la fonction du fil qui apparaît davantage pour couper et broyer l’herbe. Le couteau ou une lame de fauchage ont comme action de faucher en réalisant une coupe nette.

Dans le cadre de préparation de fourrage pour la nourriture des animaux, ce type d’outils s’apprécie.

Plus on monte en gamme et plus on parle de débroussailleuse. Il devient donc intéressant que l’appareil puisse recevoir les deux outils de façon interchangeable pour profiter des avantages des deux systèmes.

Prenez en considération que le fil est un consommable qui s’use et qu’il faudra changer au fur et à mesure.

 

Largeur de coupe

La largeur de coupe et une indication importante à prendre en considération. Plus la débroussailleuse permet une largeur de coupe conséquente et plus la compétence du moteur doit être élevée.

Une grande largeur de coupe autorise à une débroussailleuse le fauchage d’une plus grande surface. Le travail se révèle donc plus rapide.

Une largeur de 40 cm et supérieure devient idéale pour les travaux dans l’herbe épaisse et la végétation dense.

Tandis que 25 à 30 cm suffisent pour couper l’herbe sur les bordures en périphérie de massif et les surfaces réduites. De plus, la maîtrise du geste avec une largeur de coupe restreinte s’avère beaucoup plus facile.

 

Quelle débroussailleuse choisir, Moteur à essence ou électrique ?

Déterminer lequel du moteur électrique ou à essence convient le mieux pour vos travaux est une question légitime. Pour le particulier et le paysagiste professionnel, la question du choix s’observe au travers de la qualité, la fiabilité, de la puissance, de l’autonomie et de l’environnement de travail.

La débroussailleuse à moteur thermique, donc à essence, et généralement plus puissante et autorise plus d’autonomie. Elle peut couvrir de plus grandes surfaces de travail et fonctionner plus longtemps sans refaire le plein. Elles sont généralement plus durables dans le temps.

Effectivement et malgré l’évolution constante des batteries, vous pouvez estimer la durée de vie d’une batterie entre 3 à 5 ans. Nous parlons bien évidemment ici des modèles les plus performants, mais aussi les plus chers.

La débroussailleuse électrique est globalement plus légère. Leurs inconvénients principaux demeurent dans l’obligation de se trouver proche d’un réseau électrique. Soit pour brancher directement l’appareil soit pour pouvoir recharger la batterie. Sinon, avoir suffisamment d’accumulateurs (batterie) à disposition pour pouvoir assurer un chantier dans son entièreté. L’un des problèmes majeurs reste le coût de cette technologie. Vous voulez plus d’autonomie, plus de puissance, alors la carte bleue va chauffer !

Aujourd’hui, de plus en plus de batteries à dos permettent cette longévité d’autonomie et de puissance. Cependant, leurs coûts sont encore importants et peuvent dépasser les 1000 €.

Dès lors, la question de l’autonomie des batteries se pose entre l’éloignement du réseau électrique et la zone de travail.

 

Quelle débroussailleuse choisir, un débat houleux en perspective

L’alternative de la machine électrique pour limiter l’impact sur l’environnement pourrait être un facteur déterminant dans le choix. Cependant, l’alternative électrique reste dans de nombreux cas majoritaires un transfert des émissions polluantes dans la chaîne d’approvisionnement, de production et de recyclage.

Plusieurs recherches indépendantes dénoncent une hypocrisie à venir sur la place du tout électrique. Mais, hélas, les pouvoirs publics ainsi que le poids des lobbys ne sont plus gênés pour mentir et satisfaire une opinion désinformer sur la réalité des conséquences de cette industrie. En revanche, les technologies électriques évoluent vite et laissent entrevoir des changements majeurs pouvant améliorer toutes ces problématiques.

L’innovation est aussi dans la technologie du moteur thermique comme le démontre KAWASAKI avec des consommations basses.

Les réglementations obligent et contribuent à réduire l’impact des émissions des moteurs à essence. Par exemple, depuis septembre 2021 la qualité de l’essence standard au Royaume-Uni est passée au E10 (10 % d’éthanol renouvelable). Elle remplace la norme E5 et entre dans le cadre de la réduction des émissions de CO2.

 

La pression acoustique

Le bruit causé par l’emploi d’une débroussailleuse est parfois négligé. Bien souvent, on s’en rend compte beaucoup trop tard des blessures provoquées à l’oreille interne. Lorsque le diagnostic est posé, les symptômes sont dans certains cas irréversibles. D’où l’importance de choisir une protection auditive adaptée à la pression acoustique.

Celle-ci se trouve généralement indiquée par le constructeur sur l’appareil en dB. Vous pouvez retrouver aussi cette information dans la fiche technique.

De plus, le bruit engendré par une débroussailleuse doit vous alerter sur l’inconfort exercer sur l’environnement. Par exemple, en tant que particulier, si vous habitez dans un lotissement, la débroussailleuse électrique apparaît idéale. De la même manière, si vous résidez à côté d’une crèche, d’un hôpital ou d’une maison de retraite, le bruit occasionné par votre machine doit se prendre en compte. Bien évidemment, un travail spontané de moins de 2 h une fois par semaine ne devrait pas vous attirer les foudres de votre voisinage.

Pour les professionnels en intervention dans des lieux publics, des zones telles que des bureaux, collectivité, peuvent être amenés à employer de plus en plus la débroussailleuse électrique.

 

Quelle débroussailleuse choisir en fonction du poids et des dimensions ?

Tout d’abord, la débroussailleuse portée, comme le nom le précise, se porte. Comme nous l’avons vu ci-dessus, avec un guidon, le poids se reprend essentiellement sur le harnais. Avec une poignée en demi-cercle, ce seront les bras qui fourniront l’effort principal.

Ainsi, plus la débroussailleuse thermique a de la puissance et plus celle-ci est lourde. Là encore, les appareils électriques apportent l’avantage de confort puisqu’ils sont beaucoup plus légers. Néanmoins, leur puissance et leur autonomie ne rivalisent toujours pas avec les modèles thermiques.

Notons cependant l’avancée de certaines marques comme HUSQVARNA qui se rapproche de plus en plus des performances en équivalence de puissance.

Une machine plus puissante et donc plus lourde parce que les matériaux employés sur l’ensemble de l’appareil sont aussi plus conséquents. Les différentes parties telles que l’arbre de transmission et les différents organes gagnent en épaisseur pour assurer une résistance suffisante à l’effort de contrainte.

La dimension de l’appareil est également un élément à prendre en compte. Les coupe-bordures par exemple sont souvent plus courts. Dans cette gamme de machines, vous êtes obligé de vous tenir légèrement penché vers l’avant. D’autant plus qu’ils sont munis d’une poignée. Il est donc essentiel de déterminer des temps d’activité ne dépassant pas 1 h. Tout dépend aussi de votre condition physique bien entendu.

 

Quelle débroussailleuse choisir à l’achat ?

La tarification peut s’étendre de 150 € à 1000 € et plus, mais les débroussailleuses sont de façon globale accessible à la plupart des portefeuilles

Les appareils prévus pour un usage domestique sont généralement moins onéreux. Mais leurs qualités s’avèrent moins privilégiées par les constructeurs. Toutefois, bien souvent, elles apparaissent suffisantes dans ce cadre domestique.

A contrario, une débroussailleuse conçue pour un emploi professionnel est plus chère, mais propose une meilleure compétence et une durée de vie plus importante. Cependant, là aussi, l’acquisition d’un modèle professionnel ne demande pas de dépasser son budget de départ exagérément. Moins de 100 € ajoutés à un prix de 300 € peuvent vous permettre d’accéder à ce type de débroussailleuse.

homme qui calcul un prix pour savoir quelle débroussailleuse choisir

Cela se traduit par un rapport qualité-prix plus intéressant sur le long terme. Les alternatives bon marché séduisent, mais révèlent souvent les problématiques de réparation plus fréquente.

Pour les artisans, la qualité du travail et la rapidité d’exécution exigent la compétence d’une débroussailleuse performante. En premier lieu pour répondre aux critères de résultats qu’attendent les clients et en second lieu, être rentable.

Effectivement, les professionnels savent qu’un investissement initial dans une débroussailleuse de qualité et fiable permet une réduction du temps d’indisponibilité et une réalisation plus soignée de la tâche.

 

La garantie constructeur

La garantie est fondamentale pour un artisan tout comme pour un particulier pour que votre activité puisse continuer de tourner et éviter les embarras financiers.

Une garantie exhaustive est le signe de la confiance qu’accorde un fabricant à sa machine. Par exemple, Kawasaki garantit ses moteurs à 2 temps sur les deux premières années, sans limitation d’heure de fonctionnement, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers.

Vérifiez que la garantie couvre également le remplacement, les réparations ou le remboursement. Ce sera du cas par cas et comme pour chaque contrat, les petites lignes que personne ne lit sont justement à lire.

Demandez des explications et des précisions. Les commerçants sont toujours motivés pour vous vendre, beaucoup moins lorsqu’il y a des problèmes.

 

Avis consommateurs, faut-il les prendre en compte ?

Les avis clients sur les sites de e-commerce sont de plus en plus contrôlés et sont qu’acceptés des clients qui ont réalisé l’achat vérifié du produit. Ces avis clients constituent ainsi une source précieuse d’informations qui a le pouvoir d’orienter votre décision d’achat.

Soyez néanmoins vigilant et attentif à leur origine. La véracité des commentaires est importante et permet aussi aux différentes marques d’ajuster et de régler des problèmes rencontrés sur certains de leurs produits. Dans ce cadre, la marque MAKITA l’a bien compris. Vous pouvez donc faire confiance sur les retours clients. L’astuce du jour est de croiser l’avis des clients avec différents sites de e-commerce pour une même marque et modèle. Normalement, dans l’ensemble, vous devriez voir des remarques semblables apparaître.

 

Les sites d’information et d’avis, que valent-ils ?

Cette question tombe bien puisque nous sommes directement concernés. Bien entendu, le meilleur site que vous pouvez trouver sur le net français c’est « débroussailleuse-travail.fr ». Blague à part, nous ne jugeons pas les autres sites qui proposent un service d’information similaire au nôtre.

Nous avons pris le parti en 2020 de créer ce site pour apporter des renseignements qualitatifs dans le domaine des débroussailleuses. Nos avis et guides passent par un travail de recherche et parfois de test des machines.

Il n’est jamais évident d’avoir accès à tous les modèles présentés. L’idée reste néanmoins la promotion d’information qualitative.

Pour pouvoir faire exister ce site, nous proposons des liens d’affilié qui nous permettent de percevoir une commission. Ces commissions ne changent rien pour vous. La première de nos motivations apparaît dans la transmission d’une information capable de devenir une référence dans son domaine.

Maintenant, c’est à vous de comparer avec d’autres sites et de vous rendre compte de la pertinence de notre contenu.

 

Ou acheter une débroussailleuse ?

Si vous achetez auprès d’un concessionnaire, vous pourrez profiter des conseils d’une équipe commerciale spécialisée et voir physiquement le produit. Souvent, ces détaillants proposent aussi de bonnes options de service après-vente.

L’achat en ligne se traduit par des prix compétitifs et vous permet d’opter pour des modèles non disponibles localement.

Dans tous les cas, faites des recherches avant de vous rendre dans une boutique physique ou en ligne. De cette manière, vous serez mieux informé quant à vos besoins et vous risquez moins de regretter une décision d’achat.

 

Pour conclure sur quelle débroussailleuse choisir

Pour conclure sur quelle débroussailleuse choisir, nous pensons que la décision à partir du prix n’apporte aucune pertinence.

Tous les critères et pistes de réflexion pour déterminer son besoin sont essentiels et se retrouvent dans cette page.

Vous dire que la débroussailleuse de telle marque est mieux que l’appareil du voisin n’a pas de sens. C’est à vous d’évaluer les caractéristiques de vos travaux pour identifier la gamme ainsi que la puissance qui correspond à votre besoin. 

C’est ensuite que vous pourrez comparer avec nos avis et guides, quelle débroussailleuse choisir !

Découvrez d’autres sujets

Meilleure débroussailleuse
Debroussailleuse-travail va essayer de répondre à cette question pertinente : quelle est la meilleure débroussailleuse thermique ?
Il y en a plusieurs !
Meilleure marque de débroussailleuse
Vous le savez, le goût et les couleurs ne se discutent pas !
Les éléments de comparaisons
Quelle mélange pour débroussailleuse 2 temps
Plusieurs entretiens sont à observer pour un fonctionnement optimal de l’appareil. Avec le moteur thermique à 2 temps particulièrement...
Sujet crucial, le mélange
Harnais pour débroussailleuse
Comment choisir le meilleur harnais pour débroussailleuse ? Qu’est-ce qu’un harnais d’ailleurs ? Finir avec le mal de dos!
Faire le meilleur choix